Qu'est-ce que les études médiévales?

« Bernard de Chartres disait que nous sommes des nains assis sur les épaules des géants, afin de pouvoir voir plus loin qu'eux, non que cela nous soit permis de toute manière par l'acuité de notre vision ou par la hauteur de notre taille, mais parce que nous sommes soulevés et enlevés vers les hauteurs par la grandeur des géants. »

                                                                                             − Jean de Salisbury, Metalogicon, III, 4

Les études médiévales se consacrent à la connaissance des civilisations de l'Europe occidentale, du 5e au 15e siècle de notre ère. Elles font appel à l'ensemble des disciplines qui permettent un examen rigoureux de cette période historique :

  • Histoire
  • Histoire de l'art
  • Littératures française, anglaise, espagnole et allemande
  • Philosophie

Les études médiévales visent également l'acquisition des outils méthodologiques qui permettent l'analyse et la compréhension des sources et écrits de l'époque, la paléographie (lecture et graphie) et la diplomatique (études de documents officiels), entre autres.

Les historiens scindent couramment le Moyen Âge en 3 périodes :

  • Le Haut Moyen Âge
  • Le Moyen Âge classique
  • Le Bas Moyen Âge

La 1re période du Moyen Âge (5e-10e siècle) s'amorce avec la fin de l'Empire romain d'occident. Elle se caractérise notamment par des mouvements de population et par les mutations qu'ils ont entraînées aux chapitres culturel, politique et linguistique. La 2e portion (11e-13e siècle) assura l'organisation féodale de la société, en plus de favoriser le commerce et la montée en puissance de la noblesse et des autorités ecclésiastiques. La 3e période (14e-15e siècle) est quant à elle marquée, entre autres, par la guerre de Cent Ans, les famines, et la peste, qui emporte plus du tiers de la population européenne. Elle mena à l'établissement des grands royaumes d'Occident.

L'étude de ces 10 siècles permet de mieux comprendre les mutations qui ont fait passer l'Occident de l'Empire romain au pluralisme des nations, et qui ont jeté les bases politiques, économiques et artistiques de notre propre civilisation.