Editer votre profil

Beaulieu, Jean-Philippe

Professeur titulaire

Contact :

  • Téléphone 514-343-6559 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C8039
Beaulieu, Jean-Philippe

Présentation

Professeur au Département des littératures de langue française depuis 1993, Jean-Philippe Beaulieu consacre l’essentiel de ses recherches à l’histoire de l’écriture des femmes. Il a signé des études sur Marguerite Yourcenar et Andrée Chedid, mais il s’est surtout concentré sur des figures du passé, telles Christine de Pizan, Marguerite de Navarre, Hélisenne de Crenne et Marie de Gournay. En tant que membre de l’équipe de recherche GARSE XVI, il étudie actuellement les pratiques rhétoriques dont témoignent les textes polémiques attribués à des femmes des XVIe et XVIIe siècles. En plus de se pencher sur le roman chevaleresque tardif et les formes narratives brèves de la Renaissance, Jean-Philippe Beaulieu mène des travaux sur la réécriture de l'Histoire dans diverses formes paralittéraires, principalement la bande dessinée. Il dirige des mémoires sur la science-fiction, la fantasy et la littérature jeunesse.

Champs d'expertise

Publications principales

Remontrances, prophéties et confessions de femmes (1575-1650), édition critique de Jean-Philippe Beaulieu (avec la collaboration de Diane Desrosiers et Claude La Charité), Paris, Classiques Garnier, 2014, 282 p.

Jeu de masques. Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940), ouvrage collectif sous la direction de Jean-Philippe Beaulieu et Andrea Oberhuber, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », 2011, 282 p.

Hélisenne de Crenne, Les Épîtres familières et invectives ; Le Songe, édition de Jean-Philippe Beaulieu, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « La cité des dames », 2008, 187 p.

Le Songe de madame Helisenne d’Hélisenne de Crenne, édition critique établie par Jean-Philippe Beaulieu et Diane Desrosiers-Bonin, Paris, Honoré Champion, 2007, 188 p.

D’une écriture à l’autre. Les femmes et la traduction sous l’Ancien Régime, ouvrage collectif sous la direction de Jean-Philippe Beaulieu, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, coll. « Regards sur la traduction », 2004, 313 p.

 Articles récents

« Les voix de la maréchale d’Ancre. Effets de ventriloquie dans quelques pamphlets de 1617 », dans La pseudonymie dans la littérature française, David Martens (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017, p. 229-244.

« Portraits et miroirs dans les éloges collectifs de femmes au XVIIe siècle », dans The Mirror in Medieval and Early Modern Culture Specular Reflections, Nancy Frelick (dir.), Tournai, Brepols, 2016, p. 257-269

Cours donnés au département ce trimestre